Le saviez-vous? Un Mongol à la tête de la Chine

L'Empereur Khubilai Khan en 1260.

L’Empereur Khubilai Khan en 1260.

La Chine était jadis un grand empire. De nombreuses dynasties se sont succédées, certaines grandioses, d’autres moins. Pourtant, saviez-vous que cet empire millénaire n’a pas toujours été dirigé par les Chinois? Le fondateur de la dynastie des Yuans n’était nul autre que Khubilai Khan, petit-fils du célèbre conquérant mongol Genghis Khan.

Né en 1215 et mort en 1294, Khubilai Khan était un général de l’armée mongole et un homme d’état important. Il fut le cinquième Grand Khan – ou Khagan (roi des rois) – de l’Empire de Mongolie de 1960 jusqu’à sa mort. Il mena ses armées à travers l’Asie jusqu’au sud de la Chine alors dirigée par la dynastie des Songs. Il l’annexa à son empire qui s’étendait dès lors de la mer Jaune jusqu’à la mer Noire, de Moscou jusqu’au détroit d’Ormuz, en Iran.

Peinture de Khubilai Khan lors d'une expédition de chasse, par l'artiste de cour chinoise Liu Guandao, c. 1280.

Peinture de Khubilai Khan lors d’une expédition de chasse, par l’artiste de cour chinoise Liu Guandao, c. 1280.

Pourtant, l’empereur de Chine fut confronté très tôt à un dilemme important. Selon l’un de ses conseillers : « il est possible de conquérir un empire à cheval, mais il est impossible d’en gouverner un à cheval ». Les Mongols peuplant alors la Chine furent confrontés à deux choix : abandonner leur mode de vie et leur culture pour se convertir aux us et coutumes chinoises ou bien garder leurs manières et voir la Chine leur glisser entre les doigts en quelques années.

Le Temple Pagode Bailin du comté de Zhaoxian, province de Hebei, construit en 1330 pendant la dynastie Yuan.

Le Temple Pagode Bailin du comté de Zhaoxian, province de Hebei, construit en 1330 pendant la dynastie Yuan.

Khubilai Khan, chef ambitieux, choisit donc la deuxième option. L’empereur apprit des erreurs de ses précurseurs et fut celui qui gouverna le plus longtemps l’Empire mongol. Le petit-fils de Genghis Khan, un leader barbare et tyrannique, s’éloigna de la réputation de son aïeul et fut connu comme étant un chef aimé et respecté, à la fois par ses sujets Mongols et Chinois. Après la chute de la dynastie des Yuan de Khubilai, plus jamais les Mongols ne jouèrent un rôle de grande envergure dans l’Histoire de la Chine.

 

 

http://www.biography.com/people/kublai-khan-9369657#life-under-kublai-khan

http://www.britannica.com/biography/Kublai-Khan

https://en.wikipedia.org/wiki/Yuan_dynasty

Mr. Foster – a écrit articles pour Web Journal Tchintcha.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

- bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6