Le saviez-vous ? Hachiko, le chien le plus fidèle

Le saviez-vous ? Hachiko, le chien le plus fidèle

Si vous êtes un fan du Japon, vous connaissez cette histoire. Si vous êtes un fan de Richard Gere, vous la connaissez aussi. Le chien est considéré comme le meilleur ami de l’homme (et de la femme aussi). Pourtant, il n’y a pas plus touchante histoire que celle de Hachiko, l’Akita Inu, le chien le plus fidèle qui soit.

Hachiko, alors qu'il attend son maître.

Hachiko, alors qu’il attend son maître.

Né dans les années 1920, Hachiko (hachi du japonais « huit » et ko, un suffixe japonais dénotant d’affection) était le huitième d’une portée de chiots. Il appartenait à un ancien étudiant du professeur Hidesaburo Ueno. Ce premier lui donna le dit chiot et l’animal fut l’un des plus fidèles ayant jamais existé. En effet, ce dernier accompagna son maître tous les jours jusqu’à la gare de Shibuya de Tokyo et l’attendait jusqu’à ce qu’il revienne. Cependant, le 21 mai 1925, fut le dernier jour qu’ils passèrent ensemble. Hachiko accompagna son maître à la gare, comme à chaque fois, mais il ne le revit jamais revenir. Ce dernier fut atteint d’une hémorragie cérébrale sur son lieu de travail et en mourut. Cependant, Hachiko ne désespéra jamais, revenant chaque jour devant la gare pendant dix longues années, attendant que son maître lui revienne.

La gare de Shibuya comme il était dans aux époques Taisho et Showa d'avant la guerre (1912-1945)

La gare de Shibuya comme elle était aux époques Taisho et Showa d’avant la guerre (1912-1945)

Finalement, en 1935, la mort emporta le vieux chien et il fut réuni avec son maître dans l’au-delà. De nombreuses statues représentant le chien et/ou le chien avec son maître furent sculptées à plusieurs endroits, mais la plus célèbre reste celle de la gare Shibuya, une statue de bronze représentant Hachiko attendant devant la gare à l’endroit où il se trouvait toujours.

Dernière photo connue de Hachikō - photo avec la femme de son propriétaire Yaeko Ueno (première rangée, deuxième à droite) et le personnel de la station dans le deuil à Tokyo le 8 Mars 1935.

Dernière photo connue de Hachikō – photo avec la femme de son propriétaire Yaeko Ueno (première rangée, deuxième à droite) et le personnel de la station dans le deuil à Tokyo le 8 Mars 1935.

 

http://www.fullstory.co/kgoqv

https://www.thedodo.com/dog-hachiko-reunites-in-statue-984401916.html

http://www.akita-sacres.com/index.php?option=com_content&view=article&id=33&Itemid=41

Mr. Foster – a écrit articles pour Web Journal Tchintcha.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

- bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6