Orange: une lettre du futur peut changer le passé?

Orange: une lettre du futur peut changer le passé?

Bonjour à tous et à toutes, aujourd’hui en cette période de noël, je m’attaque à un monument que vous pourrez ajouter directement à votre liste de cadeau ! Le manga en question est Orange de Takano Ichigo qui a été élu meilleur shojo en 2014 par les internautes de manga news.

Orange

 

Titre : Orange

Auteur : Takano Ichigo

Origine : Japon-2012

Type : Shojo

Genres : Romance, Tranche de vie

Nombre volumes VO : 5 (terminé)

Nombre volumes FR: 4 (en cours) paru chez Akata

Film: oui, mais pas encore sorti chez nous, voir la BA sur manga news ici

 

 

De quoi ça parle ?

D’une jeune lycéenne, Naho qui un beau matin reçoit une lettre étrange… une lettre venue du futur ! L’expéditeur n’est autre qu’elle-même, 10 ans plus tard, rongée par de nombreux remords dont elle ne peut se détacher. Elle souhaite aider celle qu’elle était autrefois à trouver la bonne voie en évitant les erreurs qu’elle a commise. Ainsi, elle décrit dans son long courrier, les événements à venir pour la jeune Naho, lui indiquant précisément ce qu’elle doit faire pour trouver son futur bonheur.

Mais Naho a du mal à croire à cette histoire, la seule chose qu’elle commence à admettre pour le moment ce sont les prémices de ses sentiments amoureux envers Kakeru, le nouvel élève de la classe…

Orange

Ce que j’en pense :

Ce manga m’a scotchée ! Je pourrai arrêter mon avis ici tellement je n’ai pas les mots pour décrire la vague de sentiments qui m’a saisi pendant et après la lecture de ce chef-d’œuvre.

Pourtant, j’ai bien failli passer à côté de ce titre avec son résumé assez douteux. Effectivement, tout comme Naho, j’étais très dubitative en voyant cette lettre du futur. Honte à moi, j’étais persuadée qu’en réalité l’héroïne avait une double personnalité et qu’elle écrivait elle-même ces lettres. Techniquement oui, j’étais sur la bonne voie, mais j’avais omis qu’on était en plein dans une science-fiction et qu’ainsi tout pouvait arriver.  Habituellement, je n’aime pas beaucoup les œuvres de science-fiction, mais ici, j’aime la façon dont s’en est inspiré l’auteur pour nous faire passer un message : Si nous avions la possibilité de changer notre passé, pourrions-nous réellement le modifier pour effacer nos erreurs et nos regrets ?  L’auteur nous fait soigneusement méditer la question et nous suggère sa réponse avec quelques pistes sur certains passages et personnages.

orange

De gauche à droite: Suwa, Azusa (devant), Chino (derrière), Saku, Naho, et Kakeru.

Parlons des personnages à présent ; je crois que ce que j’aime le plus dans les mangas tranche-de-vie c’est la façon dont les sentiments des personnages sont développés. On a d’un côté Naho, de nature si réservée, parfois même énervante par son côté passif, qui va prendre son courage à deux mains en osant faire des choix qu’elle n’avait pas osé faire dans sa « première chance ». On a d’un autre côté Kakeru, un garçon plutôt distant dû à son arrivé à l’école qui va très vite se dérider au contact de la petite bande d’amis dont Naho fait partie.

Puis on a les personnages secondaires, ceux de la bande d’amis, qui ne sont finalement pas si secondaire que cela puisque l’on va découvrir au fur et à mesure de l’histoire leur imbrication bien réelle dans le destin de Naho et de Kakeru. (Malheureusement, il est difficile de vous en dire plus sans vous spoiler).

Tous ces personnages ne sont pas là au hasard, ce que j’aime chez Ichigo Takano, c’est le don qu’elle a à insuffler une âme, une identité dans ces personnages. Orange est une fiction, mais les personnages sont des hommes ; voilà tout le paradoxe du manga. Je retrouve un peu le style d’Io Sakisaka, l’auteur de Blue Spring ride dont je suis complètement fan !

Orange.

Là pour le coup je ne vous conseille pas ce manga, vous devez le lire ! Si vous êtes fan de manga et particulièrement de shojo tranche-de-vie, vous ne pouvez pas passer à côté de ce chef d’œuvre !^^

Passionnée de mangas et de dramas depuis bientôt 10 ans, mon rêve serait de faire découvrir les manhwas aux français en créant une nouvelle maison d’édition en France.^^ Je suis ravie de pouvoir partager ma passion avec vous!

Justb – a écrit articles pour Web Journal Tchintcha.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

- bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6