Pourquoi les Coréens sont interdit de casino ?

Pourquoi les Coréens sont interdit de casino ?

Voilà quelque chose qui peut sembler troublant pour nous français : les Coréens n’ont pas le droit de jouer au casino dans leur pays. Et pourtant, la Corée n’est pas une exception puisque dans la majorité des pays asiatiques une loi interdit les locaux à se rendre au casino dans leur propre pays. Essayons d’en comprendre les raisons.

D’après les propos du directeur du tourisme au ministère de la culture Kim Jin-Gon, « les Sud-Coréens ne sont pas mûrs pour vivre les jeux d’argent comme un simple loisir. Nous leur interdisons les casinos parce que les retombées négatives seraient trop importantes». Il est vrai que parmi les conséquences des jeux d’argent on retrouve principalement l’addiction, la marginalisation sociales ou encore les conflits familiaux. Le pays est déjà connue pour ses problèmes liés à l’addiction aux jeux vidéo, et les coréens sont également décris par le ministère comme vulnérables à la ludomanie (pratique pathologique du jeu), un bien mauvais mélange. Notons que si les jeux de casino sont prohibés, d’autres jeux d’argent restent autorisés comme la loterie et les courses de chevaux.

En Corée du sud il existe en 2015, 17 établissements de casino. Mais grâce aux efforts fournis par le gouvernement pour attirer les investisseurs dans le domaine, ce chiffre pourrait bien augmenter dans les années à venir. Alors pourquoi construire des casinos si la population ne peut pas s’y rendre ? Tout simplement car c’est un moyen de favoriser le tourisme. En effet, les jeux d’argent attirent les habitants des pays voisins qui ne peuvent pas non plus jouer chez eux. Ainsi nombreux sont les Chinois et les Japonais qui se rendent en Corée uniquement dans le but de jouer au casino. Avec le développement de ces complexes de casino, la Corée tend à concurrencer des villes comme Macao ou Singapour qui sont actuellement les plus grandes destinations asiatiques pour les amateurs de jeux d’argent.

SevenLuck-chip300

Il existe cependant une exception à cette loi, il s’agit du Kangwon Land Resort situé dans la province de Kangwon à quelques centaines de kilomètres de Séoul. La raison invoquée pour cette exception est la volonté de redynamiser cette zone économique délaissée. Et le succès est grand ! A tel point que les revenus de ce casino dépassent à lui seul ceux des 16 autres casinos ouverts aux étrangers. Les coréens se ruent dans cet unique complexe autorisé à les accueillir et ce malgré les restrictions en place. En effet la pratique des jeux reste contrôlée puisque l’accès est limité à 15 jours de jeu par mois par individu et à une mise maximum de 300 000 won (environ 220€).

Morgane – a écrit articles pour Web Journal Tchintcha.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers:

- bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6 - bids5 - bids6